Perdre du poids avec le régime Paléo

Avec le régime paléo, vous mangez comme l’ancien homme. Selon la théorie, notre corps n’est pas adapté à la nourriture moderne. Avec ce régime, vous mangez donc ce que les premiers hommes (chasseurs et cueilleurs) mangeaient : gibier, poisson, fruits, plantes, tubercules, noix, graines et herbes. Ce régime est principalement conçu comme un mode de vie sain et non spécifiquement pour la perte de poids.


Le régime paléo peut vous aider à perdre du poids, à réduire votre tour de taille et à abaisser votre indice de masse corporelle, mais son effet sur d’autres facteurs de risque de maladie cardiaque — tels que l’inflammation, la pression artérielle et certaines graisses présentes dans le sang — est moins certain.

Qu’est-ce que le régime paléo ?

Avec ce régime, vous vous concentrez sur l’apport de graisses saines et vous essayez d’obtenir moins de glucides. Le régime paléo ne contient que des aliments purs et non transformés et peu de glucides. De plus, vous essayez d’obtenir plus de graisses saines. Ce régime est principalement conçu comme un mode de vie sain et non spécifiquement pour la perte de poids.

Le nom vient de l’ère paléolithique, lorsque nos ancêtres n’avaient pas d’aliments transformés. Selon la théorie, nos gènes sont similaires à cet homme primitif. C’est pourquoi nous ne pouvons pas traiter correctement les aliments transformés modernes. Les partisans y voient une cause de nombreuses maladies d’affluence telles que le diabète de type 2, le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Qu’est-ce que le régime paléo ?

Vous mangez principalement des aliments frais et non transformés. Il n’a pas besoin d’être cru. Dans tous les cas, vous devez éviter les produits transformés, les produits laitiers et le pain. Les légumineuses sont autorisées avec modération. Le régime alimentaire est riche en protéines, modéré en graisses (principalement des graisses insaturées), riche en fibres et pauvre en sodium et en sucres raffinés. Le régime alimentaire est également faible en glucides. Les glucides autorisés ont un index glycémique (IG) bas  et libèrent donc leur énergie plus lentement.

Discussion

Il n’y a pas de régime paléo unique car les adeptes ne sont pas d’accord sur les détails. On ne sait pas exactement quelle nourriture était disponible à l’époque préhistorique. Ou ce que les humains préhistoriques mangeaient dans différentes régions. De plus, par exemple, notre pomme n’est pas la même que la version sauvage d’il y a 10 000 ans.

Cela peut vous intéresser :   Résistance à la leptine : qu'est-ce que c'est et que pouvez-vous y faire ?

De plus, certains n’utilisent pas tous les types d’huiles et de graisses, mais uniquement de l’huile d’olive, du ghee ou de l’huile de noix de coco. Selon eux, l’huile de tournesol a été trop transformée en usine.

La viande est également un sujet de discussion dans le régime paléo. Certains adhérents ne mangent que de la viande de vaches nourries à l’herbe et non de vaches nourries aux céréales. D’autres ne mangent que du gibier et de la volaille. Il n’est pas non plus encore clair quelle quantité de viande (et de poisson) figurait réellement au menu des humains préhistoriques.

Des fouilles en Israël montrent que nos ancêtres mangeaient beaucoup plus de légumes qu’on ne le pensait auparavant. Outre le poisson et la viande, ils mangeaient beaucoup de légumes. Les archéologues ont découvert que les premiers habitants avaient collecté au moins 55 espèces végétales différentes.

Pour qui le régime est-il (non) adapté ?

Bien

Si vous voulez être plus conscient de ce que vous mangez et apprendre à adopter un mode de vie plus sain, vous pouvez utiliser ce régime comme support. Cela est principalement dû à l’accent mis sur les aliments non transformés.

Pour les personnes atteintes de maladies chroniques telles que le diabète de type 2, le régime alimentaire semble avoir des effets sur la santé. Consultez d’abord votre médecin si vous souffrez d’une maladie chronique.

Les chercheurs sont prudents quant à leurs conclusions : les effets à long terme du régime paléo sont à peine connus. Le régime alimentaire n’est pas équilibré car il exclut des groupes d’aliments. Cela peut entraîner des carences, par exemple en calcium, en vitamine D et en vitamines B.

Le paléo semble adapté pour :

  • perte de poids
  • réduction de la taille
  • diminution de la pression artérielle
  • augmentation de la sensibilité à l’insuline
  • cholestérol amélioré

Pas

Ne suivez pas ce régime pendant plus de 6 mois. Après cela, vous pouvez avoir des pénuries. Une étude australienne récente montre que ce régime est déconseillé aux personnes ayant des problèmes cardiaques. Peu de grains entiers combinés à plus de viande rouge peuvent avoir des conséquences négatives à long terme sur la santé de votre cœur.

Cela peut vous intéresser :   Sensation de ballonnement ? Ces aliments sont vos bouées de sauvetage

Le régime alimentaire est difficile pour les végétariens et les végétaliens. Si vous ne remplacez pas la viande par des légumineuses ou des produits laitiers, vous pouvez avoir une carence en vitamine B1, B12 ou en fer.

Avantages

  • Prenez conscience de votre alimentation et de votre mode de vie.
  • Moins de sucres cachés, de sel et de graisses saturées. En évitant les produits transformés, vous excluez automatiquement les pires aliments. Mais tous les produits transformés ne sont pas mauvais pour vous.
  • Nourriture variée. Même si vous devez éviter les produits laitiers et les céréales, vous pouvez toujours varier considérablement votre alimentation.
  • Satisfaisant. C’est un régime riche en protéines qui vous rassasie rapidement.
  • Aucune restriction de portion. Vous n’avez pas à compter les calories ou les points.
  • Effets à court terme sur la santé. Des études jusqu’à 6 mois montrent une perte de poids, une diminution du tour de taille, une diminution de la tension artérielle, une sensibilité accrue à l’insuline et une amélioration du cholestérol. Également comparé à d’autres régimes.

Les inconvénients

  • Pas assez équilibré pour un mode de vie sain. Parce que le régime exclut des groupes d’aliments entiers, vous pouvez développer des carences, par exemple en calcium, en vitamine D et en vitamines B. Peu de grains entiers combinés à plus de viande rouge peuvent avoir des conséquences négatives à long terme sur la santé de votre cœur.
  • La quantité de viande dépasse rapidement la norme recommandée (500 grammes par semaine).
  • Trop peu de connaissances. Les études sont encore à petite échelle et les effets à long terme n’ont pas encore été suffisamment étudiés. Donc, ne suivez pas le régime pendant longtemps.
  • Doutez de la théorie. Aujourd’hui, nous vivons très différemment des humains préhistoriques : nous nous déplaçons beaucoup moins. Faut-il manger comme un homme préhistorique ? Le mouvement et la musculation sont donc très importants dans ce régime.
  • Incertitude sur l’interprétation. Les scientifiques ne savent pas exactement ce que mangeaient nos ancêtres. Résultant en une variété de mouvements paléo.
  • Temps. La préparation et la planification du repas prennent plus de temps, car vous n’utilisez pas de produits transformés prêts à l’emploi.
  • Nocif pour l’environnement. Manger des produits animaux n’est pas durable.
Avatar photo
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !